Hello les Freemom,

Voici un sujet qui me passionne, la maternité. Cette drôle, incroyable, agréable et parfois pénible expérience m’a complètement bouleversée. La grossesse, je l’ai vécue trois fois en 4 ans…oui oui je sais, c’est rapproché mais c’est ce que l’on souhaitait profondément.

La première fois que j’ai été enceinte, c’était en Août 2010. Le début d’une merveilleuse aventure. Je n’étais pas du tout stressée, j’étais sereine même lorsque l’on me disait: Oh tu vas voir, les joies de la maternité ce n’est pas tout beau tout rose! Il y a les nausées, les tiraillements, les jambes lourdes, les chiffres de la balance qui montent…et l’accouchement!!!

Alors oui c’est vrai, notre corps change, énormément même. Les seins, le ventre, le poids… mais c’est pour la raison la plus merveilleuse du monde, non?

J’ai apprécié chaque instant, chaque jour, chaque mois passé avec ce petit être en construction dans mon bidou. Oh! La nature est incroyable quand même! Un câlin de Mister and Miss et voilà la création d’une vie qui évolue au chaud dans le ventre de future maman. Après le désiré résultat positif ( II ) sur notre analyse de sang qui nous déclenche un WHAOU d’enfer, des pleurs ou une danse de la joie, le planning de maman en devenir se rempli tout le long de la grossesse.

Il y a la première échographie, instant magique où l’on va trouver bébé en train de sucer son pouce, bailler, jouer à Caché Coucou… . C’est notre première rencontre. On a hâte de le voir ce petit être et surtout besoin d’être rassuré sur son bon développement. Les Freemom, avez-vous déjà observé le visage de votre Homme en train de regarder l’écran? Je vous le conseille, car ils sont absolument mignons. Soit ils ont du mal à voir et tournent leurs têtes pour essayer d’identifier quelque chose (où est la tête, où est le cul-cul…LOL), soit ils sont complètement babas, les yeux fixés sur l’écran, la bouche ouverte et nous regarde avec un sourire un peu idiot…mais tellement adorable! Les mesures prises, les vérifications faites, bébé va bien. OUF!

S’en suit ensuite, les suivis mensuels chez notre sage-femme ou gynécologue. Il faut surveiller la courbe de poids, mesurer le ventre, vérifier le col (au début on est pudique, on n’ose pas, on n’a franchement pas envie d’enlever sa culotte). Se faire examiner, ce n’est pas une partie de plaisir. Et puis au bout de la troisième grossesse avec au compteur au moins 21 fois sa culotte accrochée à la chaise…(lol), et bien ce n’est toujours pas une partie de plaisir mais ça devient presque banal. Petite anecdote rigolote: J’avais rendez-vous pour un suivi mais aussi pour une prise de sang. Je dis bonjour à la sage-femme, je rentre, on papote un peu sur moi, sur bébé puis elle me dit, allez on y va. Moi, comme d’habitude, je crois qu’elle va m’examiner le col, alors je retire mon boxer. Et là, elle me dit, ah mais attendez, on va d’abord faire la prise de sang! Je ne vous dis pas à quel point j’étais gênée (lol). Bref, fin de l’anecdote.

Ces rendez-vous, c’est aussi le moment de dire à sa sage-femme si on a des douleurs, inquiétudes ou aussi… si tout va bien! En ce qui me concerne, mes grossesses se sont merveilleusement bien passées. S’il y avait une mauvaise nouvelle, un évènement triste, je faisais barrière à cela. J’avais décidé d’être le bouclier pour mon bébé. Je n’ignorais pas ce que je ressentais, au contraire. J’arrêtais les épées que je pouvais recevoir et les transformais avec mon bouclier par des fleurs. C’est une image bien sûr, on est d’accord…hein!!!

Puis vient la deuxième échographie, celle où l’on peut savoir si c’est une fille ou un garçon, un choix libre à chacun. Nous sommes capable de ressentir bébé bouger, naviguer et nous communiquons avec lui grâce à la parole mais aussi à travers les caresses. Quelle sensation extraordinaire! Et enfin arrive la troisième échographie pour vérifier que mini-nous va bien et est tourné dans le bon sens. Nous sommes à quelques semaines du grand plongeon pour bébé. Le corps commence à se faire bien lourd et à se préparer pour le jour J. On a du mal à se traîner. Pleins d’actes de la vie quotidienne deviennent éprouvant à faire.

Alors dans l’incroyable liste, il y a entre autre:

  • mettre ses chaussures, faire ses lacets… Pfff!!! De toute façon, je veux mettre des ballerines. Hein? Quoi? Il fait 0° dehors, pas grave, même pas froid moi!
  • se retourner dans le lit, mais attention défi: en une seule fois!
  • se relever lorsque l’on s’accroupit…Quoi? Je n’arrive pas à me relever? Si si mais je faisais mes lacets…Quoi? J’ai des ballerines? Ah Merdecredi.
  • se lever parce que bébé appuie sur la vessie, donc envie de pipi…on se lève, bébé change un peu de position, on s’assoit sur les toilettes… et là et bah plus envie de pipi…même pas né et déjà farceur!!!
  • Et bien d’autres choses encore…

Enfin vous avez compris les Freemom! Ça vous parle, n’est-ce pas? Mais il y a la plus belle des raisons à ça, bébé grandit et prend de plus en plus de place. Le jour du terme approche. En ce qui me concerne, mon esprit est divisé en deux pensées. D’une part, j’ai hâte de rencontrer notre mini-nous, de l’avoir contre moi et de le serrer dans mes bras. Et d’autre part, j’ai envie de profiter jusqu’au bout de ce temps à nous deux, rien qu’à nous deux. Bon, j’ai pu profiter jusqu’au bout même plus car Mini-nous a décidé de pointer le bout de son nez, 2 jours après terme…!!! Eh, il n’y a pas de calendrier dans mon ventre? T’es en retard mademoiselle. Je rigole bien sûr. Pour moi ça m’allait très bien. Et oui, c’était une fille!!!

L’aventure à deux (même si papa était déjà beaucoup impliqué dans cette grossesse, parlait et chantait à bébé) s’est transformée en une magnifique aventure à trois. Nous sommes devenus parents pour le pire mais surtout le meilleur pour la première fois, le 08 mai 2011 et l’aventure continue…

Suite dans un prochain épisode…

À tantôt…

PS: Et vous les Freemom, comment avez-vous vécu votre ou vos grossesses?